Secteurs
Santé
.
4
min

EHPAD et maison de retraite : comment stimuler les fonctions cognitives des résidents ?

Clélia
Clélia
27
August
2021
-
Mis à jour le
27
.
08
.
2021
EHPAD et maison de retraite : comment stimuler les fonctions cognitives des résidents ?

Les fonctions cognitives des personnes âgées ne cessent jamais en totalité si on les stimule. En fin d’année 2020, vous avez peut-être vu la vidéo de cette femme âgée, atteinte de la maladie d’Alzheimer, et surtout ancienne danseuse classique. Elle retrouvait littéralement les mouvements qui ont été son quotidien en écoutant la musique du Lac des Cygnes. Stimuler les souvenirs, la curiosité, sont autant de moyens de faciliter la vie en établissement et de la rendre plus agréable. Mais alors, comment faire pour que son personnel génère la curiosité des résidents ? Éléments de réponse.


👵🏼 Les principales actions à mener pour stimuler les résidents d'EHPAD et en maisons de retraite


En plus d’apporter un surcroît de bonnes opinions pour son établissement, la stimulation cognitive participe au bien-être des résidents. 


La stimulation cognitive en EHPAD : indispensable à la réputation des établissements 


Parmi les principales craintes des familles et proches des résidents d'EHPAD, celle d’une perte des fonctions cognitives est très présente. Et cela, alors que 68 % des Français ont une image négative des EHPAD selon un sondage Odoxa, et ne souhaitent pas cette éventualité pour eux-mêmes. 


Éloignées de leur domicile et de leurs habitudes, certaines personnes ont en effet tendance à se replier sur elles-mêmes. Il est donc fondamental pour les établissements de rassurer les proches, notamment par la mise en place de programmes de stimulation et par un suivi des capacités des résidents. C’est d’ailleurs ce qui permet aux meilleurs établissements d’être bien notés par leurs résidents et leurs familles. À cela s’ajoute la question de la nutrition, qui participe aussi aux fonctions cognitives, à commencer par la curiosité via la découverte de nouveaux goûts. 


Les actions à mener au sein des établissements 


  • Ne pas traiter les résidents comme des enfants : stimuler la créativité signifie avant tout s’intéresser à eux, à leur expérience de vie, et trouver des activités en adéquation. Les infantiliser peut, surtout chez ceux qui ne souffrent pas de maladies dégénératives, avoir l’effet inverse. 
  • Favoriser les rencontres intergénérationnelles : c’est prouvé, les jeunes et les enfants stimulent les personnes âgées en leur donnant envie de transmettre. Les uns et les autres partagent leurs passions, comparent leur vie au même âge. Cela réveille de vieux souvenirs et encourage à partager, là encore, leur expérience personnelle. 
  • Placer la découverte dans les activités quotidiennes : du petit-déjeuner au dîner, tous les moments de convivialité sont aussi des stimulations. Pour cela, il existe des programmes nutritifs plus savoureux que les repas habituels, et surtout qui invitent à la découverte. Ceux-ci permettent aussi et avant tout de limiter la dénutrition qui concerne de nombreux résidents. Pour cela, l’apport des nouvelles technologies, avec des robots qui viennent diffuser le menu à chaque personne par exemple, est une bonne démarche. 


Bien sûr, d’autres activités comme celles qui ont lieu les après-midi (musique, activités créatives), sont autant d’occasions de générer de l’enthousiasme. Dans l’idéal, il faudrait instaurer une activité inédite au moins une fois par mois.



🤹‍♀️ Qu’est-ce qu’un personnel efficace en EHPAD qui contribue à la stimulation des résidents ? 


Le personnel est le premier contributeur d’une stimulation des fonctions cognitives des résidents. Pour cela, l’acculturation aux innovations technologiques de tout l’établissement est essentielle. 


Former son personnel aux innovations technologiques en EHPAD 


Pour favoriser les activités stimulantes, il est important de former son personnel aux innovations technologiques. Celles-ci sont plus que jamais indispensables pour générer un nouvel enthousiasme et apporter aux résidents d’EHPAD de nouvelles façons de s’amuser et de s’ouvrir encore au monde qui les entoure. Tablettes, applications, robots, mais aussi assistance personnelle, sont autant d’outils augmentant le niveau de prestations des EHPAD et maisons de retraite. 


Lors des confinements, les résidents ont terriblement souffert de l’éloignement de leurs proches. Dans certains établissements, les tablettes et autres outils de communication ont heureusement permis de limiter ce sentiment et d’apporter aux personnes âgées un nouveau rituel au cours de leurs journées. 


Digitaliser l’ensemble de l’établissement 


Pour que le personnel mette en avant les nouvelles technologies et favorise la stimulation cognitive des résidents, encore faut-il qu’il bénéficie lui-même d'une expérience collaborateur en ce sens. La digitalisation / numérisation de son métier commence notamment par l’apport de solutions qui le rendent autonome. 


À cet égard, il est par exemple possible de mettre à sa disposition des outils pour gérer son planning, organiser ses congés et absences. En parallèle, un accès aux outils numériques, aux tablettes et aux tableaux de bord, qui peuvent lui donner accès au suivi de chaque résident, lui offre une plus grande capacité d’initiative. 


L’établissement quant à lui a aussi tout à gagner dans son organisation par une transformation digitale. Mieux informé, il peut ainsi se servir de ses bons résultats quant au bien-être des résidents pour augmenter son taux d’occupation. 


La préservation des fonctions cognitives des résidents d’EHPAD est un enjeu de chaque jour et les solutions numériques peuvent être un outil pour y parvenir. ​

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.